Cultur'Elles!

Deuxième thème de l'année :

Posté par Litsoc2 à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Ouverture du blog

 

 

Ouverture du blog

 

 

Ce blog est destiné à rassembler les réalisations de certains élèves de 2nde  dans le cadre de l'enseignement d'exploration Littérature et Société, mais aussi des infos, des coups de coeur, des conseils de lecture ou de sortie...

 

Dans l'année, nous travaillerons sur trois grands thèmes :

- Ecrire pour changer le monde : l'écrivain et les grands débats de société

- Médias, information et communication : enjeux et perspectives

- Images et langages : donner à voir, se faire entendre.

Posté par Litsoc2 à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2017

Une minute pour une BD...

Une minute pour une BD : Blacksad

 

Une minute pour une BD : Blacksad

Posté par Litsoc2 à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2017

La Presse en France ( Sud Ouest )

 

Source: Externe

 

a) Historique :

 

Deux faits marquants ont accompagné la naissance de la presse écrite :

-la naissance de l'imprimerie en 1438

-la naissance de publications périodiques au début du XVIIème siècle.

Depuis la Renaissance, une partie de l'information était écrite au manuscrit ( particulièrement dans la presse clandestine ). Des ateliers de copistes étaient mis en place. On appellait les journeaux qu'ils produisaient les "nouvelles à la main ".

 

Le premier grand périodique fut La gazette, elle fut créé dans un contexte de censure et de contrôle de la presse par l'Etat. Son rédacteur s'appelle Théophraste Renaudot, il avait obtenu en 1631 un privilège royal afin de le garantir le monopole de l'information.

 

b) Etats des lieux de la pesse aujourd'hui :

 

Les principaux journaux en France sont :

Libération, les Echos, Metro, Le Monde, Le Figaro, 20 minutes, Le Parisien ,

L'Humanité , l'Equipe , La Tribune, France soir et Midi-Olympique.

Source : La presse en France

 

Les journaux ont différentes tendances politiques en voice quelques une :

- Le Monde : centre de gauche

- Le Figaro : droite

- Libération : gauche

- Les Echos : libéral

- L'Humanité : gauche communiste

 

Source : l'orientation politiques de la presse étrangère et en france

 

Les journaux traitent plusieurs sujets qui sont :

-la politique

-la société

-la culture

- le sport

 

 

 

Sud Ouest :

 

Le Journal Sud Ouest est un quotidien régional français créé le 29 août 1944 par Jacques Lemoine ( le siège se situe à Bordeaux ), c'est le deuxième quotidien régionnal français avec une diffusion totale de 299 000 exemplaires derrière Ouest France qui diffuse 780 000 exemplaires . Le Sud Ouest est une édition qui est diffusé dans huit départements du sud ouest de la France ( Charente , Charente-Maritime, Dordogne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques).

Le journal Sud ouest écrit souvent ses articles avce l'agence AFP qui trie les informations qu'il reçoit et les envoie au journal après.

Le Sud Ouest a été condamné le 24 Juin 2011 puis le 12 Septembre 2012 à une amende de 2 000 euros et un versement de 1 000 euros à chacunes des parties civiles pour délit de difflamation.

L'abonnement du Sud Ouest est de 1 euro par mois puis de 9,90 euros sans engagements.

Le Journal posssède 287 journalistes et 1 050 correspondants. En 2012, le journal a un chiffre d'affaire de 165,7 millions d'euro.

Lorelenn.D et Caroline.D

Posté par Litsoc2 à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La presse en France

 

 

I) Histoire de la presse en France

 

La presse écrite doit sa naissance à deux faits marquants : l'utilisation de l'imprimerie, et l'apparition de publications périodiques au début du XVIIème siècle.

C'est avec La Gazette que s’ouvre en 1634 l’ère de la presse d’information. Depuis 2006, les catégories de presse ont vu leurs nombre de titres stagner, voir diminuer. Désormais, pour les éditeurs, l'heure est à l'adaptation et non plus à la prolifération de titres comme ce fût le cas durant des dizaines d'années.

Voici quelques exemples des différents quotidiens en France et de leurs tendances politiques :

  • Le Monde : centre gauche

  • Le Figaro : droite

  • Libération : gauche

  • Les Echos : libéral

  • L'Humanité : gauche communiste

Les principaux sujets de presse sont politiques, économiques, culturels, sportifs, sociaux..

 

II) Le Figaro

Le Figaro, fondé en 1826, est un quotidien français. Il est le plus ancien quotidien de la presse française encore publié.

Ce journal a une devise : « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. » C'est un journal qui se considère de droite et de centre droit.

Posté par Litsoc2 à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Presse en France et Libération

I) La Presse en France

 

  1. Historique

 

1er  journal français: La Gazette (1631)

1er quotidien français: Le Journal de Paris (1777)

Liberté de la Presse: 1789

1ères restrictions de la liberté de la presse: 1820

1ere édition du Figaro: 1826

Loi sur la liberté de la presse: 1881

Canard Enchaîné: 1915

Censure de la presse pendant la Première Guerre

Censure levée en 1926

Création du journal Libération: 1973

Presse gratuite en 2002

on voit apparaître beaucoup de nouveaux journaux dans les années 50

(l’internaute)

  

b) Etat des lieux de la presse aujourd’hui

 

Il existe trois quotidiens gratuits en France : 20 minutes, Métro et Direct Matin. (wikipédia)   Les principaux journaux nationaux sont 20 minutes, Direct Matin, France Soir, L’Equipe, L’Humanité, L’Obs, Le Figaro, Le Journal du Dimanche, Le Monde, Le Parisien, Les Echos et Libération. Les principaux journaux régionaux sont La Voix du Nord, Midi Libre, Nice Matin, Sud-Ouest et Ouest France. Les principaux journaux traitant de sports sont L'Équipe et Midi Olympique. (liensutiles.org)

 

Les quotidiens les plus lus en France sont : (jeanmarcmorandini.com)

  1. 20 Minutes (2,7M)

  2. L'Équipe (2,6M)

  3. Métro (2,5M)

  4. Aujourd’hui en France (2,3 M)

  5. Le Monde (1,9M)

  6. Le Parisien (1,6M)

  7. Direct Matin (1,(M)

  8. Le Figaro (1,3M)

  9. Direct Soir (1M)

  10. Libération (880 000)




Tendances politiques des principaux journaux français :

Libération: gauche

Le Monde: gauche

L’humanité: gauche

Le Canard Enchaîné: gauche, satirique

France Soir: centre

Metro: centre

20 Minutes: centre

Le Parisien: centre

Les Echos: droite, économie

Le Figaro: droite

Journal du Dimanche: droite

 

(collège de Rouen)

 

Les journaux nationaux parlent de l’actualité en France et ailleurs, de politique, de culture, d’économie, d’environnement, de société, de sports.



II) Le journal Libération

 

Le magazine Libération a été créé en 1973 par Jean Paul Sartre, Serge July, Philippe Gavi et Bernard Lallemand. ll se voulait quotidien populaire “ à gauche du parti communiste”. Leur engagement politique était réel.

Le journal était à l’origine non payé. Mais depuis les années 80, C’est la publicité qui permet au journal d’avoir des revenus. De plus, le journal national est payant avec un prix 2€. Le journal est assez cher mais il existe des tarifs d’abonnement. Libération prends ses source de L’Agence France Presse (AFP).  

Ce journal est un journal national français axé sur la politique française et les informations internationales, mais il peut aussi aborder des sujets culturels.

(revue socialisme)

Source: Externe

Posté par Litsoc2 à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Canard enchaîné

Le Canard enchaîné est un hebdomadaire satirique français, paraissant chaque mercredi vendu à 1,20 € (l'abonnement à l'année coûtant quant à lui 60€ en moyenne). Il a été fondé le 10 septembre 1915 par Maurice Maréchal et Jeanne Maréchal, journalistes français. Il a pour devise « La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas ».

C'est l'un des plus anciens titres de la presse française et est considéré comme un journal d'investigation qui révèle de nombreuses affaires scandaleuses. Il traite cependant essentiellement de l'actualité nationale et internationale, toujours de manière satirique, c'est-à-dire qui a recours à l'humour pour critiquer. L'équipe est composée de nombreux rédacteurs et de dessinateurs, sans compter la direction.

 

Adhérant à la charte de Munich, qui assure la protection des sources d'information, les journalistes tirent leurs informations de sources institutionnelles (communiqués, conférences de presse…), de leurs collègues travaillant dans d'autres journaux, de leur carnet d'adresses et des courriers des lecteurs.

 

Parfois, le Canard publie un article anonyme, rédigé par un ou plusieurs journalistes ou une personne extérieure à la rédaction. On dit alors que l'article est écrit par Jérôme Canard. Lorsque l'article a pour sujet les sciences ou l'environnement, il est écrit par le professeur Canardeau.

 Dans le journal, les différentes rubriques sont en rapport avec le titre de celui-ci ; on retrouve notamment : Les interviews (presque) imaginaires du Canard, La Mare aux canards, Minimares, Pan sur le bec, La noix d’honneur, Le mur du çon, La brosse à reluire, Le melon d'or, Couac, Canardages, Zig Zag, Drôles de Zigs, Coup de barre, Conflit de canard, Plouf !, Lettres ou pas Lettres, Feuilleté de Canard, La Voie aux Chapitres, Docs en stock, Plume de Canard, Vite dit !, À travers la presse déchaînée, Rue des petites perles et Comme son nom l’indique, Le Cinéma, Prise de bec, Canard Plus, La Boîte aux Images, Coin-coin des variétés…

Justine L. et Estelle M.

Source: Externe

Posté par Litsoc2 à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Monde

Le Monde a ses propres journalistes qui vont sur le terrain, ce sont les grands reporters, mais il peut parfois arriver qu'ils achètent une dépêche à une agence de presse qu'ils vont faire rédiger par un de leur journaliste, mais qui n'est pas un grand reporter, il reste devant son ordinateur et écrit son article avec les quelques lignes qu'il a reçu.

Le Monde tr aite tous les jours ses articles avec les mêmes rubriques, il y a au total 20 rubriques différentes et très diversifiées ; cuisine, sport, politique, culture, emploi, économie, science ect… Le Monde a les moyens pour assurer tout cela, il est payant en boutique et l'abonnement pour un an est de 17,90€ par mois, mais en ce moment il y a une offre et il est à 8,50€, on en conclut que les affaires doivent bien se porter pour ce journal.

 

Melissa et Marilou

Posté par Litsoc2 à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La presse en France :

 

Les tendances politiques des journaux :

En France, les journaux ont différentes orientations politiques. Le Figaro, et l'Express sont de droite tandis que Libération, Charlie

Hebdo, le Canard Enchaîné, l'Humanité, ou encore Le Monde sont plus de gauche.

Cependant tous les journaux traitent en priorité des sujets politiques, comme le sujet des migrants, les scandales politiques et l'actualité

économique.

 

L'histoire du journalisme :

 

Durant l'Antiquité, l’information est véhiculée par voie orale, par courrier, ou plus rarement via un mode d'affichage, à travers les zones

urbaines pour faire connaître les décisions des gouvernants en matière de justice, de fiscalité et de défense. Le premier périodique

imprimé au monde, un hebdomadaire de quatre pages, titré «Relation», fut lancé à Strasbourg en décembre 1605 par Johann Carolus.

Sous l'Ancien Régime, faire paraître un journal impliquait d'avoir obtenu un privilège et une autorisation préalable. C'était le cas

notamment du premier grand périodique français, «La Gazette». En effet le journal était publié dans un contexte de censure et de contrôle

de la presse par l’Etat son rédacteur est Théophraste Renaudot.

 

Comment est traité l'information dans le journal «Charlie Hebdo» ?:

 

Charlie Hebdo est un journal hebdomadaire satirique français fondé par François Cavanna et le professeur Choron en 1970. Il fait une

large place aux illustrations, notamment aux caricatures politiques, et il pratique aussi le journalisme d'investigation en publiant des

reportages à l'étranger. Les sujets les plus abordés sont la politique, les personnalités médiatiques du sport et du spectacle, l’actualité

économique et sociale, et la religion. Mais également les sectes, l'extrême droite, l'islamisme, la culture. Le journal paraît tous les

mercredis au prix de 3 euros. Charlie Hebdo s'oppose de manière particulièrement virulente au Front national. Les informations issues

de Charlie Hebdo viennent de l'AFP ou des journalistes du journal.

Célya, Montaine.

Posté par Litsoc2 à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 janvier 2017

L'Iran : un pays contre la liberté d'expression, d'information.

L'Iran : un pays contre la liberté d'expression, d'information.

 

 

L'Iran est en 169e position dans le classement mondial de la liberté de la presse en 2016. Il est l'un des pays les plus répressifs au monde concernant la liberté d'information.

De nombreux journalistes, caricaturistes, et autres militants pour la liberté d'expression ont été arrêtés en Iran tels que Hadi Heidari (caricaturiste et directeur du site « Persian cartoon », condamné à un an de prison ferme), Solmaz Ikder (journaliste et collaboratrice pour divers médias, condamnée à trois ans de prison ferme), ou encore Kaivan Karimi (jeune documentariste condamné à six ans de prison ferme et 223 coups de fouet).

Un grand nombre d'entre eux sont condamnés à plusieurs années de prison ferme voire même torturés.

Au sein des prisons iraniennes certains condamnés sont malades et privés de soins, notamment les journalistes qui sont également battus, placés à l'isolement voir même accusés d’espionnage ou bien de crime contre la sécurité nationale.

En règle générale, chaque critique émise contre la politique du pays ou bien de ses dirigeants est lourdement sanctionnée.

L'Iran serait l'une des plus grandes prisons du monde pour les journalistes et les net-citoyens, selon le classement des Reporters Sans Frontières (RSF).

Source: Externe

 

 

Flavie C.

Posté par Litsoc2 à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La liberté de la presse en Chine

La liberté de la presse en Chine

Source: Externe




La République Populaire de Chine est un pays d’Asie de l’Est. Elle est dirigée par le Parti Communiste (régime totalitaire) depuis les années 1921. Le PCC considère la liberté de la presse comme une menace pour le régime et donc il a décidé de la censurer.

La Chine surveille donc les blogs ainsi que réseaux sociaux. Les médias ont aujourd'hui une liberté d'action et exposent publiquement de nombreux problèmes issus de la corruption et de l'inefficacité du Parti. Bien que les protestations contre celui-ci soient illégales, elles surviennent régulièrement au niveau local et viennent à être tolérées ; car pendant plus de vingt ans, l’opinion publique a été réduite au silence. Mais ces derniers temps, celui-ci s’est de plus en plus troublé. Le contrôle de la presse s’est donc renforcé ces dernières années.

Il existe un ministère de la propagande qui applique la censure sur les moyens d'expression (notamment sur internet). Le Président Chinois actuel Xi Jinping encourage la censure de la presse.

Les journalistes indépendants sont harcelés et emprisonnés. C’est le cas de Gao Yu (journaliste indépendante).Il est interdit aux journalistes de publier des critiques non autorisées.

La Chine termine 176ème au classement mondial de la liberté de la presse 2016 sur 180 pays.


Léana B.

Posté par Litsoc2 à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

 

La liberté de presse de la Russie

 

La Russie est le 148ème pays où la liberté de presse est la moins respectée sur 180, cette liberté, sur une échelle de 0 à 100 elle est de 49. La pression sur les médias indépendants ne cesse de s'accroître mais à cause de la dégradation générale de la liberté de presse dans le monde, la Russie a gagné 4 places dans le classement par rapport à l'année dernière. Il semblerait que cette pression sur les médias indépendants soit à cause de Vladimir Poutine et de ses lois liberticides ainsi que de ses blocages de sites d'informations. Poutine ne tolère aucune forme de critique envers son gouvernement dans la presse de son pays, les principales organisations qui n'adhèrent pas à cela sont appelées « agents de l'étranger ». Etant donné la que la télévision russe ne cesse d'abreuver les citoyens de propagandes, il est peu probable qu'une amélioration soient faites pour les années à venir.

 

Marilou

Posté par Litsoc2 à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Corée du Nord

La Corée du Nord est un pays situé en Asie de l'Est et qui est limitrophe de la Corée du Sud, la Chine et la Russie. C'est un régime totalitaire dirigé par le dictateur Kim Jong-Un qui est au pouvoir depuis 2012, soit la mort de son père, Kim Jong-Il. La Corée du Nord est la seule dynastie communiste de l'histoire et elle s'inspire du modèle stalinien. Le fonctionnement du pays est basé sur le culte de la personnalité du dictateur.

 

 

Ce pays est 179ème au Classement mondial de la liberté de la presse en 2016, soit avant-dernier du classement.

 

Dans le but de garder la population nord-coréenne (environ 25 millions de personnes) dans l'ignorance, il n'y a qu'une seule agence de presse : la KCNA. C'est la seule source de données pour la presse écrite comme pour la radio.

 

Les journalistes étrangers ne peuvent que très difficilement se rendre en Corée du Nord. En effet, les autorités nord-coréennes ne donnent des visas que lors de manifestations culturelles ou de visites de responsables étrangers. Les journalistes sur place sont surveillés de près et n'ont pas le droit de communiquer avec la population. Celle-ci peut être envoyée en camp de concentration pour avoir écouté une radio basée à l'étranger.

 

A ce jour, 187 journalistes sont emprisonnés en Corée du Nord. 59 journalistes ont étés tués en 2016 au même endroit.

 

La liberté de la presse n'est pas du tout respectée en Corée du Nord, tout comme celles d'expression, d'association, de religion ou encore de circulation.

Source: Externe

Héloïse P

La Liberté de la presse en Ukraine

La Liberté de la presse en Ukraine

Source: Externe

L'Ukraine est 107ème pays au classement mondial de la liberté de la presse de 2016.

Le classement a été établi en fonction d'un questionnaire, développé par Reporters Sans Frontières ( RSF ), comportant 87 questions centrées sur plusieurs thématiques :

le pluralisme, l'indépendance des médias , l'environnement et l'autocensure , le cadre légal , les transparences , les infrastructures et les exctactions. Suite à ce questionnaire , on peut voir quels pays sont situés dans une situation très grave en terme de libertés de la presse.

Tandis que le métier de journalistes ,travaillant dans des zones sensibles , reste difficile et dangereux , le site ukrainien Mirotvorets soutenu par le député ukrainien Anton Guerachtchenko , conseiller du ministre de l'intérieur , compare les journalistes à des "terroristes accrédités ". Ce site a également publié les données personnelles de plus de 4 000 journalistes, dont une cinquantaine de Français et un milliers d'occidentaux.

Cet article a été dénoncé par la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova , qui y voit une violation du droit internationnal par le gouvernement ukrainien. Les personnes employées dans les médias se sont adressées à la communauté internationnale par l'intermédiaire d'une lettre ouverte dans laquelle elles ont souligné l'irrecevacibilité de la divulgation des données personnelles.

Lorelenn D.

Posté par Litsoc2 à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Cameroun pays restreint

 Résultat de recherche d'images pour "image caricature paul biya"

"Le gouvernement a durci le ton sur la presse en imposant, de manière sélective, aux journaux et publications des licences coûteuses", selon trois organisations non gouvernementales internationales. Le Monde 17.10.12

Le Cameroun, situé dans l'Afrique équatorial, est un pays positionné à la 126eme place sur 180 selon "Reporters sans frontieres", qui classe les pays en fonction de leur libertés de presse. En effet, le gouvernement Camerounais a decidé de censurer de plus en plus l'audiovisuel. Dernierement, Félix Ebole Bola, Rodrigue Tongue et Baba Wame jugés le 22 janvier 2016 accusés de non dénonciation de complot contre l’Etat. Lorsque des journalistes publient des articles qui deplaisent au gouvernement Paul Biya, la torture est pratiquée, presque inévitablement. Les journalistes qui dérangent sont donc mis aux arrêts ou accusés de “terrorisme”.Un motif assez vague qui permet des arrestations arbitraires, plus ou moins prolongées. Certains journalistes, malgrés que toutes les charges soient retenues, ils continuent de "croupir" en prison, avec un accés aux soins medicaux et aux avocats trés limité.
Paul Biya menace également en permanence les radios d'une fermeure direct et strict, ce qui permet de controler encore plus celles-çi.

 

Sources: Le Monde, Reporters sans frontieres

 

Célya


 

Posté par Litsoc2 à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un score très inquiétant pour le Viêt Nam

Un score très inquiétant pour le Viêt Nam


Avec un score de 74,27 dans le Classement Mondial de la Liberté de la Presse de Reporter Sans Frontières, le Viêt Nam est placé au 175e rang sur 180 pays répertoriés en 2016, une baisse par rapport aux scores précédents, comme 165e sur 172 en 2010.

 

En effet, ce pays au régime communiste accorde une très petite place à la liberté de la presse indépendante et les blogueurs et citoyens-journalistes restent les seules sources d’informations indépendantes dans le pays. Le Premier Ministre Nguyen Tan Dung et le Président vietnamien Trân Dai Quang sont à la tête d’un régime qui encourage la répression et les violences faites sur ces journalistes, mais ne sont pas les seuls dans leur région, étant  limitrophe de la Chine, le Laos et le Cambodge, qui eux se trouvent aux 176e, 173e et 128e rangs mondiaux.

 

A cause du  “Décret 72” mis en place par le Premier Ministre vietnamien, les internautes utilisant les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook seront obligés de ne “fournir ou  d’échanger seulement des informations personnelles”. Les utilisateurs ne pourront donc plus discuter de ou même publier des informations concernant l'État.

Ce décret représente une très grosse atteinte à la liberté de la presse au Viêt Nam et fait de ce pays un des plus hostiles envers la presse libre et le partage d’informations sur internet.

Source: Externe

Maëlys B.

Posté par Litsoc2 à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

LA SOMALIE : Les journalistes pris pour cible.

LA SOMALIE : Les journalistes pris pour cible.

167 ème sur 180 pays au classement mondial de la liberté de la presse en 2016, la Somalie inquiète l'ONU. Un projet de loi sur les médias obligeait les journalistes à révéler leurs sources et en leur interdisant de diffuser des informations considérées comme offensantes à l’égard de l’islam et aux traditions somaliennes. Cette loi aux termes vagues peut faire l'objet de nombreuses interprétations et donc facilement restreindre la liberté d'expression.

 

Quelques jours après, un rapport d'experts de l'ONU dénonce la corruption dans le pays et les «irrégularités» dans la gestion de la banque centrale. Si le ministre des Finances Mohamoud Hassan Suleiman «fait tous les efforts pour diminuer l’ampleur» de cette utilisation des fonds publics, 72% des retraits (d’argent de la banque centrale) ont été effectués pour le compte de personnes privée.

 

Ceux qui refusent l’autocensure sont ciblés par des attentats de la part des Shebabs (islamistes fondamentalistes) ou subissent arrestations.

 

Le 15 octobre un commando des services de renseignement somaliens a pris d’assaut les locaux du journal Xog Ogaal à Mogadiscio et arrêté le rédacteur en chef, Abdi Aden Guled. Les agents ont saisi tout le matériel de la rédaction.

Ce quotidien d’information, l’un des plus lus du pays, n’a plus paru depuis ces deux derniers jours. Ces attaques interviennent à la suite de la publication par le quotidien de photographies du massacre de civils à El Ali par des militants du groupe islamiste Al-Shabaab contre lequel les autorités luttent.

Syndicats et associations de journalistes ont immédiatement réagi à cette attaque et appelé les forces de sécurité au respect de la liberté de la presse dans le pays.

Mathilde L.

Source: Externe

Posté par Litsoc2 à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La liberté de presse en Libye

Sous le régime du dirigeant Kadhafi, il n'y avait aucune liberté de presse. Après s'être battus pour obtenir ce droit, la Libye est classé 164/180 au classement mondial de liberté de presse des Reporters Sans Frontières, en 2016. Quelques mois après la chute régime en 2011, le pays connaît une véritable liberté de presse. Cette liberté est de courte durée après la dégradation politique et le manque de sécurité dans le pays. La cause est le conflit entre les gouvernements rivaux de l'Est, à Tobrouk et de l'Ouest du pays à Tripoli, à partir de 2014. Ce qui a généré de nombreux crimes et exactions contre les journalistes professionnels et non-professionnels libyen. Cependant, la liberté de presse dans le pays est menacée. Sont recensés au moins 7 assassinats, 37 kidnapping et 127 agressions ou attaques. Depuis le cas du journaliste Abdelkader Fassouk, tué le 21 juillet 2015, par un tir de sniper du groupe État islamique, Reporters Sans Frontières appelle les journalistes à prendre le maximum de précautions de sécurité pour couvrir la zone de conflits qui est extrêmement dangereuse. Malgré cela, le pays à perdu -10 places en 2015 ce qui l'a classé en 154ème pays sur 180 au classement des RSF.

Source: ExterneMontaine F

 

Posté par Litsoc2 à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La liberté de la presse en Egypte

 La liberté de la presse en Egypte

L’Égypte perd une place au classement mondial 2016, elle se retrouve à la 159ème place du Classement mondial de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières (RSF) le 20 avril 2016. Les journalistes travaillent dans un environnement de plus en plus critiqué par le gouvernement de Sissi. L’Egypte est l’une des plus grandes prisons du monde pour les journalistes. Ils sont aujourd’hui plus de 20 à être détenus pour des prétextes fallacieux. Certains reporters sont maintenus très longtemps en détention provisoire sans voir un juge. C’est le cas du photojournaliste Mahmoud Abou Zeid aka Shawkan, arrêté en août 2013 alors qu’il couvrait la dispersion des partisans du président déchu Morsi sur la place Rabaa Al-Adawiya. 5 ans après la révolution du 25 janvier 2011, la situation de la liberté de l'expression en Égypte est très préoccupante. Les gouvernements ont cherché à contrôler les médias en n’hésitant pas à s'imposer entre eux. Les nouvelles autorités égyptienne dirigées par le général Al-sissi ont décidé d'ouvrir une « chasse aux frères musulmans » et une « sissi-isation » des médias. La loi anti-terroriste adoptée en août 2015 impose aux journalistes de respecter la version officielle lors des couvertures des attentats au nom de la sécurité nationale.

 

Caroline D.

Source: Externe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Litsoc2 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La liberté de la presse à Cuba

A Cuba, avant la mort de Fidel Castro, le régime utilisait la répression et la censure à l'encontre des journalistes locaux ainsi que sur la presse de l'opposition, en 2014 le pays est classé (selon le site de RSF) 170e pays sur 180 vis à vis de la liberté de la presse, c'est-à-dire qu'il est l'un des pays les plus stricts sur ce point, en 2015 il est classé 169e sur 180.

En effet, la seule presse autorisée par la Constitution est contrôlée par l'État: c'est la presse officielle. Toutes les autres institutions journalistiques (blogueurs, journaux quotidiens), sont victimes de censures, ils n'ont pas le droit d'évoquer la démocratie,d'appeler à l'opposition au régime ou d'aller à l'encontre de ce qu'a publié la presse officielle par exemple. La répression peut même aller jusqu'à la mise sur écoute, l'arrestation et la condamnation des journalistes concernés. Leur incarcération est aussi synonyme de torture et leur peine est souvent lourde (14 à 27 ans de prison).

Le pays est souvent victime d'arrestations massives, comme en 2003 où 75 personnes ont été arrêtés et 27 condamnés pour leurs écrits.

En 2007, Cuba est la deuxième prison pour les journalistes dans le monde avec un total de 25 détenus ce qui pousse les journalistes à s'exiler pour pouvoir publier leurs articles depuis l'étranger.

Aujourd'hui et depuis la passation de pouvoir de Fidel Castro à son frère Raul Castro en 2007,les répressions et la censure continuent toujours car Raul est, tout comme Fidel, un opposant à la liberté de la presse. Ce qui a pour conséquences qu'encore aujourd'hui, Cuba soit de nouveau en bas du classement à la 171e place.

Source: Externe

 

Justine.L.

Posté par Litsoc2 à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,